Le piercing est une pratique ancienne liée autrefois à des croyances spirituelles, à l’esthétique et à des valeurs sociales. De nos jours, le perçage est un effet de mode principalement décoratif. Quand il est utilisé comme un stimulant sexuel, le piercing doit se faire à certains endroits spécifiques du corps comme la langue.

Piercing de la langue : origine

Le piercing est une vieille tradition dont les origines remontent à l’antiquité. La pratique consiste à insérer des ornements ou bijoux (anneaux, bague, labret) dans la peau. On retrouve les traces des premières perforations de la langue en Amérique chez les Mayas et les Aztèques. Ces tribus précolombiennes se perçaient cette partie du corps dans le cadre de rituels variés pour entrer en contact avec les dieux. Dans le Nord-ouest américain, on se perçait aussi la langue dans les tribus Haida, Kwakiutul et Tlinglit. Le sang qui giclait lors du perçage était offert aux dieux. Le rituel était aussi censé créer un état altéré de conscience permettant de communiquer avec ces dieux.

La pratique était aussi courante dans de nombreuses tribus, comme les Fakirs du moyen et extrême Orient, les Aranda d’Australie, les Hindous… Le piercing de la langue symbolisait aussi le passage d’une vie à une autre. Les individus qui éprouvaient la douleur du perçage pouvaient faire face à la peur.

Aujourd’hui, la perforation de la langue est un phénomène de mode. Le piercing à la langue est devenu populaire en 1970 en Amérique comme la plupart des piercings corporels avec le mouvement punk. Les modèles de piercing à la langue peuvent être magnifique.

Piercing de la langue et stimulation sexuelle

Discret, le piercing de la langue est plus un objet d’érotisation qu’une pratique esthétique. La perforation de la langue reste très prisée de la gent féminine. Elle est moins courante chez les hommes, mais est pratiquée aussi bien par les homosexuels que les hétérosexuels. Si elle est gênante pour les uns, certains estiment que le piercing de la langue est sexy et provocateur. Comme un stimulant sexuel, ce type de piercing permet d’avoir un plus grand plaisir en augmentant la stimulation orale, grâce aux bijoux fixés sur la langue.

Baisers, fellation et cunnilingus

Les bijoux du piercing sont perçus comme étant des instruments qui permettent d’améliorer la sensation du baiser. Pour certains, le fait de jouer avec les boules de fer sur la langue est un fantasme qui procure une grande excitation. Pour la fellation, le passage du bijou sur le frein et la peau du gland excite bon nombre de personnes. Idem pour le cunnilingus, pendant lequel l’aspiration entière du sexe dans la bouche peut stimuler les partenaires.

Les bijoux utilisés pour le piercing à la langue

Pour le piercing de la langue, on place un barbell pendant la cicatrisation. C’est une barre droite présentant des boules vissées aux extrémités. Les boules peuvent être remplacées. Le barbell (20-22 millimètres) permet de prévoir le gonflement de la langue. La taille pourra être réduite plus tard. Pour préserver les dents, il est recommandé de porter des boules en acrylique ou des barres en Biosafe.

Fausses idées sur le piercing à la langue

Le piercing de la langue n’est pas aussi douloureux qu’on le pense. On perce généralement le centre de la langue. Cette partie est très peu innervée, contrairement au bout de la langue qui abrite un nombre important de terminaisons nerveuses. L’autre idée reçue est que la perforation de la langue entraîne une perte du goût. C’est complètement faux. Un bijou n’occupe qu’une petite surface de la langue. Or, les papilles gustatives sont situées sur toute la surface de la langue.

Déroulement du piercing à la langue

On fait d’abord un bain de bouche et on laisse reposer la langue après l’avoir tirée. Il est conseillé d’éviter de contracter la langue et de se détendre afin de faciliter l’opération. Le pierceur (celui qui fait le piercing) peut alors commencer :

  • Il essuie la langue avec une compresse ;
  • Il marque deux points sur la langue avec un style ;
  • Il s’empare d’une pince pour maintenir la langue ;
  • Il perfore avec une aiguille.

La pince comporte deux sortes d’anneaux à chacune des extrémités. Elle maintient la langue lors de la pause. La perforation se fait avec une aiguille spécifique. C’est la partie médiane de la langue qui est percée, à 2 ou 3 cm du bout. Le trou doit être fait avec précaution pour éviter de toucher un vaisseau sanguin. C’est pourquoi il est conseillé de faire appel à un professionnel. Il prendra soin d’insérer dans le trou une tige en plastique flexible munie à ses extrémités de deux boules en acier. L’opération se réalise du dessous vers le dessus de la langue et ne dure environ que 5 minutes. On fait ensuite un bain de bouche, ce qui empêche généralement un saignement trop important. La langue va aussi gonfler pendant quelques jours.

Précautions à prendre avant le piercing

Le piercing doit être fait par un spécialiste du domaine, car l’opération est très délicate. Il est conseillé de ne pas consommer de l’alcool avant de se faire percer la langue. En effet, l’alcool peut créer un œdème. Le professionnel choisi doit avoir une bonne maîtrise et respecter les règles d’hygiène. Le matériel utilisé doit être neuf et stérilisé afin d’éviter les infections. Le pierceur doit aussi prendre soin de mettre des gants neufs et propres. La pratique n’est pas destinée à tout le monde. Elle est déconseillée :

  • Aux femmes enceintes ;
  • Aux personnes qui souffrent de problèmes de coagulation ;
  • Aux personnes allergiques au matériel de piercing.

La perforation de la langue est aussi déconseillée pour les mineurs sans autorisation parentale. Le perçage ne convient pas aux personnes qui souffrent d’hémophilie ou qui suivent un traitement à base d’anticoagulants. Enfin, le piercing de la langue n’est pas conseillé aux personnes allergiques au nickel, à l’acier inoxydable… Ces derniers sont des matériaux utilisés lors du perçage.

Les soins après le piercing de la langue

Après le perçage, la langue devient blanche et un liquide blanc s’écoule du trou. Le mal de gorge est aussi un autre signe, ainsi que des troubles d’élocution. Il faut donc soigner son hygiène et prendre des soins appropriés :

  • Se nettoyer les dents trois fois par jour ;
  • Se gargariser avec un rince-bouche sans alcool ;
  • Se laver les mains avec un produit antibactérien avant chaque soin.

Les bains de bouche ne doivent pas excéder le nombre recommandé au risque de détruire la flore buccale et empêcher la cicatrisation. Si la langue s’enfle et que des douleurs apparaissent, laissez fondre un glaçon dans la bouche ou utilisez de l’eau fraîche.

Cicatrisation et recommandations

La perforation de la langue peut durer jusqu’à 8 semaines avant de cicatriser complètement. Pendant cette période, il faut :

  • Faire un bain de bouche (sans alcool) après chaque repas ;
  • Faire un régime liquide ou mou (purée, bouillie…) ;
  • Manger les aliments durs au fond de la bouche ;
  • Éviter les épices ;
  • Éviter les baisers avec la langue ;
  • Éviter de fumer et de boire de l’alcool ;
  • Éviter les boissons chaudes, acides et gazeuses.

Il faut aussi éviter de jouer avec le bijou pendant la cicatrisation. Il est recommandé de consulter le professionnel avant de changer de bijou.

Après la cicatrisation

Après la cicatrisation, il est conseillé de :

  • Nettoyer le bijou au moins une fois par semaine avec un bain de bouche ;
  • Utiliser une brosse à ongles pour retirer le bijou, en cas de dépôt de tartre ;
  • Replacer le bijou après le nettoyage ;
  • Faire des bains de bouche en cas de gonflement de la langue ;
  • Utiliser des bijoux aux boules acryliques pour protéger les dents.

Les risques

La perforation de la langue peut entraîner des dégâts tels que la formation d’un diastème. C’est un écart qui se crée entre les dents à force de jouer avec le bijou. La pratique peut aussi être à l’origine de la fissuration des dents. Des risques d’hémorragie ne sont pas à écarter, ce qui peut entraîner des infections buccales. On observe aussi :

  • Des difficultés à mastiquer ;
  • Des troubles de l’élocution ;
  • Des maux de gorge ;
  • Des picotements au niveau de la langue.

C’est pourquoi il est fortement recommandé de se faire percer par un spécialiste, de suivre les conseils et de consulter un médecin après le perçage.

Que retenir ? Le piercing de la langue est une vieille tradition dont les origines remontent à l’antiquité. La pratique servait principalement de rituel pour entrer en contact avec les dieux. Aujourd’hui, le piercing de la langue est davantage un objet d’érotisation. La pratique est devenue un phénomène de mode qui sert de stimulant sexuel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here