Bien que la société admet depuis bien longtemps que les hommes ont de fortes pulsions sexuelles et qu’il est alors naturel pour eux de se masturber, nombreuses sont les personnes qui continuent de penser que les femmes ne doivent pas s’adonner à cette pratique. Ceci est essentiellement dû au fait que pour beaucoup, les femmes ne peuvent être intéressées que par des émotions. Cette perception est bien évidemment fausse, puisque selon une étude réalisée par l’INSERM en 2006, 60 % des femmes dont l’âge se situe entre 18 et 69 ans ont déjà eu recours à plusieurs reprises à la masturbation. Dans la mesure où beaucoup de femmes ont encore du mal à parler librement de leur sexualité, l’on peut aisément s’imaginer que ce chiffre est bien en dessous de la réalité. Pourquoi le sujet de la masturbation féminine demeure-t-il toujours aussi tabou ?

À chaque femme ses habitudes et ses méthodes

Avant toutes choses, il importe de souligner qu’il n’existe pas une technique précise ou « normale » de masturbation. Pour se donner du plaisir, certaines filles peuvent par exemple atteindre l’orgasme grâce à une stimulation du clitoris avec les doigts. D’autres par contre utiliseront un objet doux tel qu’une peluche ou encore le jet de douche. De même, pendant que certaines filles commencent à se masturber dès l’enfance, les autres n’éprouvent cette envie qu’au moment où elles atteignent l’âge adulte. La fréquence varie également en fonction des femmes.

Outre le fait qu’elle leur permet de se procurer du plaisir, la masturbation féminine aide aussi celles qui s’y adonnent à mieux découvrir leur corps ainsi que les plus sensibles parties de leur anatomie.

Ainsi, lorsqu’elles font l’amour avec leur partenaire, elles sont beaucoup plus en mesure d’indiquer à ce dernier le type de caresses qui leur procure le plus de plaisir. Cette pratique permet par ailleurs de pimenter les doux moments de câlin entre partenaires sexuels. Pour ce faire, il suffira par exemple aux partenaires de se masturber mutuellement.

Pour plus de sensations, certaines femmes n’hésitent pas à se procurer des objets sexuels tels que les godes par exemple. On a un excellent choix de gode ventouse sur ce site. Tandis que ce site vous propose notamment un classement des 10 meilleurs sextoys feminin.

 

 

Comprendre les raisons pour lesquelles cette pratique est toujours taboue

En matière de masturbation féminine, l’on vient vraiment de loin. Depuis des décennies, il est normal qu’un homme se masturbe, car sa libido est trop exacerbée. Par contre, lorsqu’une femme se touche pour se donner du plaisir, elle est traditionnellement perçue comme une hypersexuelle ou une perverse.

Pour beaucoup, la femme ne devrait donc pas se faire plaisir, car son principal rôle est plutôt de soulager et satisfaire son mari.

Les mentalités ont toutefois évolué avec le temps et cette mauvaise image de la masturbation féminine commence peu à peu à s’estomper. Même si dans les faits cette pratique est de plus en plus normalisée et que les langues se délient plus aisément, le tabou continue toujours de planer.

Plusieurs raisons peuvent expliquer ce tabou. Parmi ces dernières, l’on peut citer par exemple :

  • La culture familiale ;
  • L’éducation ;
  • Le poids de la religion.

Dans de nombreuses familles, l’on parle par exemple de tous les sujets, sauf de la sexualité et encore moins de la masturbation. Étouffées durant de longues années sous le poids de la culture familiale, beaucoup de femmes se touchent depuis leur enfance, mais demeurent persuadées que cette pratique est contre nature et qu’elle est une bêtise. Même si elles ont du mal à en parler, les femmes trop gênées d’avouer qu’elles se masturbent de manière régulière sont paradoxalement de grandes séductrices le plus souvent.

Certaines n’ont même aucun mal à s’adonner à cette pratique devant leur partenaire. Toutefois, lorsqu’il s’agit de plaisir solitaire, elles redeviennent aussitôt gênées. Elles n’hésitent alors pas à se cacher sous la couette pour se caresser et atteindre l’orgasme. Pour faire tomber ce tabou, il s’avère alors indispensable d’éduquer et d’informer le plus possible de personnes. Outre l’initiative pédagogique que de plus en plus de personnes adoptent, de nombreux ouvrages et articles pour une efficace dédramatisation de la masturbation féminine. La masturbation étant en outre une activité agréable et normale, il est temps d’en finir avec le tabou de ce plaisir féminin.

 

Les bénéfices sur la santé de la masturbation féminine

Aussi bien chez la femme que chez l’homme, la masturbation est bonne pour la santé. Sa pratique occasionnelle ou régulière permet notamment de :

  • Se sentir plus heureux ;
  • Être bien dans sa peau ;
  • Améliorer la qualité du sommeil ;
  • Diminuer les douleurs physiques ;
  • Éliminer le stress ;
  • Entretenir au mieux sa libido ;
  • Se donner soi-même de multiples orgasmes.

Se sentir plus heureux

Il est indéniable que le plaisir rend heureux les gens. Lorsqu’on atteint l’orgasme, des endorphines, de l’ocytocine ainsi que de la dopamine, sont libérées, ce qui met de bonne humeur. Après l’orgasme, beaucoup se sentent également sur un petit nuage et n’ont plus qu’une envie : recommencer.

 

Être bien dans sa peau

Pour bien vivre, il est indispensable d’être bien dans sa peau. Étant donné que beaucoup de femmes l’ont compris, elles n’hésitent pas à se faire plaisir grâce à la pratique régulière de la masturbation. Outre le plaisir que cette pratique procure, elle permet également aux femmes d’avoir une meilleure connaissance de leur corps et de ses besoins.

Rendre meilleure la vie sexuelle

Lorsqu’elles se masturbent régulièrement, les femmes explorent le plus possible leur corps et elles parviennent au fil du temps à déterminer les zones les plus érogènes. En dehors du fait que cela leur donne de l’assurance, elles peuvent aisément guider leur partenaire durant les moments de câlins. Leur vie sexuelle n’en sera donc que plus épanouie et plus palpitante.

Améliorer la qualité du sommeil

Tout en épuisant le corps, les orgasmes dissipent également les tensions physiques et émotionnelles, ce qui permet de s’endormir plus aisément. Après une séance de masturbation, les femmes se sentent aussi plus comblées et détendues. La somnolence qui en découle leur permet par ailleurs d’avoir une meilleure qualité de sommeil et de se réveiller plus tard en excellente forme.

Diminuer les douleurs physiques

Selon certains experts, la masturbation féminine permet de réduire certaines douleurs, surtout celles des règles. Lorsqu’elles se masturbent durant leur période de menstrues, l’utérus des femmes se contracte, ce qui rend plus aisé l’écoulement du sang. Les douleurs liées aux menstrues sont également réduites. Si vous avez envie de vous masturber durant vos règles, alors n’hésitez pas à prendre votre plaisir.

Éliminer le stress

À l’instar d’un massage des pieds ou d’une séance de yoga, la masturbation féminine permet aux femmes de mieux éliminer leur stress. Ce moment de plaisir solitaire qu’elles s’octroient leur offre en effet la possibilité de se détendre aisément et de libérer en un court laps de temps, tout le stress accumulé après de longues heures de travail.

Entretenir au mieux sa libido

En général, plus on fait l’amour, et plus on a qu’une envie : recommencer. C’est également le cas avec la masturbation féminine, car les femmes qui s’y adonnent sont beaucoup plus à l’aise avec leur sexualité. Elles auront également plus envie de faire l’amour avec leur partenaire, ce qui leur permettra d’entretenir leur libido et donc de faire le bonheur de leur amoureux.

Se donner soi-même de multiples orgasmes

Une fois qu’elles ont compris comment se faire plaisir et atteindre facilement l’orgasme, nombreuses sont les femmes qui ne peuvent plus arrêter de s’adonner à cette pratique. En fonction de leur appétit sexuel, elles pourront en outre essayer à plusieurs reprises de se faire du bien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here